Accueil
L'autriche
Ses régions
Ses hôtels
Activités
Circuits
Offres
Blog
Brochures
Recherche
0 825 062 063
+43 662 64 59 02
Devis - Réservation
Écrivez nous
Assistance en ligne
Devis & réservation

Bon à savoir


Informations pratiques Vos questions, nos réponses

Vous vous posez des questions pour vos prochaines vacances en Autriche ? Vous souhaitez vérifier quelques ouï-dire, connaître la période idéale pour y programmer un séjour ou vous renseigner sur les us et coutumes ou certaines particularités de la vie quotidienne ? Alors vous trouverez ci-dessous tous les éléments de réponse dont vous avez besoin !

1 Quelle est la meilleure saison pour visiter l'Autriche ?

Voilà une question qui revient souvent. Notre réponse : chacune des saisons a son propre charme, et avec un petit clin d'œil, nous ajoutons que si vous souhaitez faire du ski, l'hiver est à privilégier… sans pour autant oublier que les glaciers offrent des possibilités tout au long de l'année…

Plaisanterie à part, nous ne sommes, malheureusement ou heureusement, pas (encore) en mesure de fournir une garantie de beau temps. Mais soyez rassuré : même quand il ne fait pas très beau, l'Autriche vous offre suffisamment d'alternatives qui ne laisseront aucune chance à l'ennui. Et puis, n'oubliez pas que la verdure autrichienne, nous la devons à l'eau. Et nous sommes heureux de compter parmi les pays les plus riches en cette ressource inestimable !

Le climat autrichien varie en fonction de l'altitude, de l'exposition et de la région. Trois zones climatiques se distinguent nettement : L'Ouest, et notamment les régions des Alpes qui sont sous l'influence du climat alpin (riche en précipitations ; étés courts, hivers longs). Il peut faire vraiment chaud durant les mois d'été, mais ce qui est agréable, c'est la baisse des températures dès que le soleil se couche - un garant de nuits reposantes où l'on respire. Le Sud est souvent très ensoleillé tandis que l'Est est caractérisé par un climat continental.

Pour éviter la haute saison, nous conseillons les mois de mai, juin et septembre. En hiver, la neige n'est pas toujours garantie partout pour Noël, mais il y a des endroits où l'on skie jusqu'à mi-avril. Encore une fois, cela dépend de la situation et de l'altitude.

Pour plus de détail sur le climat autrichien, cliquez ici. Pour connaître les prévisions juste avant de partir, cliquez ici

2 L'Autriche est chère, est-ce vrai ?

C'est l'idée reçue par excellence. Notre expérience : c'est ce qu'on pense avant de partir. Au retour, c'est plutôt : quel excellent rapport qualité-prix ! L'hôtellerie peut paraître chère à première vue. Mais il faut prendre en considération que le prix comprend systématiquement le petit déjeuner (souvent un généreux buffet), ainsi que l'accès à pratiquement toutes les installations de l'hôtel, comme par exemple l'espace détente. Pour se faire une meilleure idée, nous conseillons toujours de calculer le prix du séjour en demi-pension, car le supplément pour le dîner du soir est souvent dérisoire (env. 10 € ou même moins pour une auberge typique,et env. 15 € pour un hôtel 4*).

Pour vos dépenses quotidiennes, comme par exemple les repas durant la journée, comptez sur des tarifs modérés, notamment pour les spécialités régionales dans des auberges typiques. Rare exception, le café qui est plus cher qu'ailleurs, mais il y a de bonnes raisons pour cela (pour plus de détails voir la question suivante sur la gastronomie).

Pour visiter les différentes curiosités d'une région, renseignez-vous sur les cartes-sésame qui existent à de nombreux endroits et qui vous apportent des avantages considérables. On distingue les cartes « tout inclus » qui comprennent toutes les attractions listées (y compris, souvent, les transports publics) et les cartes à réduction.

3 Quelle est la particularité de la cuisine autrichienne ?

C'est qu'elle n'existe pas. On parle plutôt de la cuisine viennoise qui est fortement marquée par les influences tchèques, hongroises, balkaniques, bref un héritage de l'empire austro-hongrois. De plus, chaque région a su conserver un patrimoine culinaire vivant dont les spécialités se dégustent dans toutes les auberges et restaurants. NB : Vous pouvez évidemment commander le plat que vous voulez, et même si c'est juste un potage ou un dessert, le serveur sera ravi de vous le servir avec le même sourire que s'il servait un menu complet.

La seule surprise qui attend les non-avertis : le prix du café. D'abord, si vous commandez « un café », le serveur vous regardera d'un air interrogatif, attendant un supplément d'information, comme petit ou grand, noir ou pas, avec du lait, de la crème ou de la crème fouettée, allégé ou fort - vous en doutez bien - il y a de nombreuses possibilités de combinaisons… Prenez le temps de faire le tour de la question, et pourquoi pas lors d'une visite d'un authentique café viennois (voir question ci-après).

4 Qu'est-ce qu'il a de si fameux, le café viennois ?

Un vrai café viennois se distingue des maisons de café courantes par cinq caractéristiques :

  • Les serveurs vous servent en smoking.
  • Le café est systématiquement servi avec un verre d'eau.
  • Des journaux montés sur des cadres sont à votre disposition.
  • Les espaces dans un café viennois sont particulièrement généreux, souvent avec des hauts plafonds.
  • Vous pouvez rester des heures devant une seule consommation sans qu'on vous fasse une remarque; c'est pourquoi les cafés viennois sont souvent des lieux de travail ou de lecture, et étaient autrefois des lieux de rencontre du monde intellectuel, artistique ou littéraire.

Un vrai moment de délectation aussi bien au niveau du café, et, pourquoi pas des petits encas salés ou sucrés, qu'au niveau de l'ambiance mythique qui y règne. Une découverte s'impose. Pour plus d'info, consultez www.wiener-kaffeehaus.at.

5 Quelles sont les principales distances entre les grandes villes ?

Bregenz - Innsbruck, env. 190 km, env. 2h
Innsbruck - Salzbourg, env 180 km (en passant par l'Allemagne), env. 2h
Salzbourg - Vienne, env. 300 km, env. 3h
Vienne - Graz, env. 200 km, env. 2h
Graz - Klagenfurt, env. 140 km, env. 1h30
Klagenfurt - Salzbourg, env. 220 km, env. 2h

Pour beaucoup de Français (à l'exception de nos amis Alsaciens), de Belges ou de Suisses romands - sans parler de nos hôtes Québécois - le chemin le plus long, c'est celui pour arriver en Autriche. Une fois sur place, rien est bien loin, surtout pour ceux qui sont habitués aux grandes distances. Le choix le plus difficile sera entre l'option de choisir un endroit stratégique et de rayonner autour, revenant chaque jour au même point de départ ou de voyager en itinérant, choisissant des étapes judicieuses pour ne rien manquer. Nos conseillers-vacances auront les bons tuyaux pour vous au 0 825 062 063 (0,15 €/min + prix appel) depuis la France ou +43 662 64 59 02 depuis tous les autres pays ou encore info-resa@autriche.com.

6 Quelle est la différence entre un « Hotel », une « Pension, un « Gasthof » ou encore un « Gasthaus » ?

Un hôtel a pour but principal d'héberger des hôtes. De plus, il propose généralement aussi des espaces qui sont accessibles pour des non-résidents (restaurant, café, bar). En règle générale, l'offre de chambres est plus vaste et l'équipement de meilleure qualité que dans d'autres types d'hébergement.

Une pension focalise son activité avant tout sur l'hébergement. Sa taille est plus restreinte et ses équipements n'atteignent pas le standard d'un hôtel. Les services d'une pension sont uniquement accessibles à ses hôtes.

Dans un « Gasthof » l'hébergement est plus important que la restauration ou vice versa. Il se distingue de l'hôtel normalement par une taille plus restreinte, un équipement plus modeste et des services moins élaborés.

Un « Gasthaus » propose avant tout un service de restauration. En règle générale, l'offre en repas et en boissons ainsi que son service n'atteignent pas le niveau d'un restaurant.

7 L'acceptation des cartes de crédit semble être un problème, et les chèques français ne sont pas les bienvenus, est-ce exact ?

Il est vrai, qu'en Autriche, l'acceptation des cartes de crédit est moins répandue qu'en France, par exemple. Ceci est dû aux taux relativement élevés demandés par les instituts de crédit autrichiens. Néanmoins, de grands progrès ont été faits pour mieux répondre aux attentes de notre clientèle internationale. Les hôteliers d'Autriche pro France acceptent presque tous des cartes de crédit ou alors des chèques français. Mais sachez que l'acceptation des chèques français est un signe d'amitié de nos hôteliers envers nos clients français car ces chèques ne sont pratiquement pas acceptés ailleurs. N'oubliez pas que les frais d'encaissement d'un chèque français à l'étranger varient selon les banques et restent à votre charge. Pour vos dépenses quotidiennes, nous vous conseillons les espèces. Des distributeurs automatiques se trouvent maintenant pratiquement dans tous les endroits. Si vous avez une carte de retrait autre qu'une carte de crédit, vérifiez si sur son dos figure le signe « Maestro ». De plus, pour éviter des surprises, renseignez-vous avant de partir auprès de votre banque sur les plafonds de retrait autorisés par jour et/ou par semaine.

8 Quel type d'essence trouve-t-on en Autriche ?

Pays écologique par excellence, cela fait longtemps que l'essence avec du plomb a disparu de nos pompes à essence. Vous y trouverez systématiquement l'essence sans plomb, soit du super à 98 et 95 octanes, soit de l'essence normale. Bien évidemment, à chaque station de service du diesel (gazoil) est également disponible. Certaines, mais pas toutes les stations servent du GPL (gaz de pétrole liquéfiés), appelé en Autriche LPG (Flüssiggas) ou encore du gaz naturel compressé, appelé CNG (compressed natural gaz).

Liste des stations fournissant du GPL (LPG, Flüssiggas) en Autriche
Liste des stations fournissant du gaz naturel compressé (CNG) en Autriche

En Autriche, vous trouverez également du « Biodiesel » causant moins d'émissions que le diesel courant. Si vous roulez en voiture diesel, renseignez-vous sur les conseil d'utilisation de ce carburant « bio ».

www.oeamtc.at/sprit

9 Et si on veut visiter la Bavière et le Tyrol du Sud ?

La Bavière ainsi que le Tyrol du Sud sont des régions au charme alpin, ressemblant beaucoup à l'Autriche, aussi bien au niveau de leurs paysages et architectures qu'au niveau de l'hospitalité des gens du pays. L'histoire a voulu que ces belles régions n'appartiennent pas ou plus à l'Autriche, mais à ses amis voisins. Pour obtenir donc, des informations sur la Bavière, nous vous conseillons de vous adresser à l'Office National Allemand du Tourisme et pour des renseignements sur le Tyrol du Sud, nous vous recommandons de contacter l'ENIT, l'office national italien du tourisme ; vous joindrez nos jolies régions voisines sans difficultés depuis le Tyrol, la Bavière également depuis le Vorarlberg, le Pays de Salzbourg et la Haute Autriche. Une visite d'une journée est tout à fait réalisable.

10 Pourquoi utiliser des flux RSS et un agrégateur ?

RSS ?

Un Flux RSS est un résumé du contenu de notre site dénué de toute mise en forme.

Un flux RSS seul n'est pas vraiment lisible (bien que la plupart des navigateurs modernes vous le présente d'une manière tout à fait acceptable). On peux considérer le flux comme l'ensemble des ingrédients d'une grande recette de cuisine.

Pour assembler tout ça et le rendre plus digeste, on utilisera un agrégateur, qui regroupe les nouveautés de vos sites préférés et vous les présente sous une forme attractive (sous réserve que ces sites proposent eux aussi des flux RSS).

Agrégateur

Pourquoi utiliser des flux RSS et un agrégateur ?

Imaginez que vous consultez 10 sites tous les jours. Vous vous rendez sur chacun de ces sites, attendez que la page d'accueil se charge, et jouez au jeu des 7 erreurs - avec votre mémoire comme référence - pour identifier ce qu'il y a de nouveau par rapport à votre dernière visite.

Et vous re-faites cela 10 fois.

Un agrégateur peut vous présenter les nouveautés de vos 10 sites préférés en une seule page et dissocier ce que vous avez lu de ce que vous n'avez pas encore lu.

Avec un agrégateur et des flux RSS vous gagnez donc en rapidité et en confort d'utilisation. Vous pouvez néanmoins toujours vous rendre sur le site pour laisser un commentaire, parcourir les archives, consulter d'autres rubriques ou tout simplement apprécier la mise en page !

Quel agrégateur choisir ? (liste non exhaustive)


A noter que certains navigateurs peuvent aussi faire le lien en un clic du flux RSS à votre agrégateur.